Alimentation intuitiveSaine alimentationSaine relation avec la nourritureTroubles alimentaires

Entamer un régime après le confinement….bonne ou mauvaise idée ?

La pandémie de la COVID-19 a indéniablement entrainé son lot de conséquences, de changements et d’incertitude. Alors que le déconfinement s’amorce graduellement après plusieurs mois à être cloitrés chez soi, plusieurs personnes pourraient avoir le désir de se tourner vers des diètes restrictives pour perdre du poids.

Ce désir de perte de poids pourrait être motivé par la prise de poids durant le confinement (ce qui serait tout à fait normal !) et par l’été qui approche. Mais est-ce la meilleure solution pour votre bien-être et votre santé ?

Le fonctionnement des régimes

En fait, tous les régimes vont imposer une certaine rigidité avec beaucoup de règles pour limiter votre apport alimentaire. À court terme, la restriction calorique sévère entraine une perte de poids significative et vous vous sentez en contrôle. C’est la première phase des régimes : l’effet lune de miel. Vous arrivez à bien suivre toutes les règles du régime et vous êtes encouragé par les premiers succès. Le régime fonctionne !

Au fur et à mesure que vous continuez à suivre la diète, les règles alimentaires commencent à devenir plus difficiles à suivre. Le manque de variété alimentaire commence à se faire sentir. Vous commencez à avoir envie plus souvent de manger des aliments qui sont proscrits dans le régime et vous vous permettez de « déroger » à quelques reprises. Mais vous arrivez à vous « reprendre » : « Je me remets au régime lundi ! », « Je vais faire une séance d’entraînement de plus pour compenser pour les calories d’extra que j’ai mangées ». Vous persévérez…

Mais malgré votre persévérance, cela devient encore plus difficile de continuer à suivre le régime. La nourriture occupe constamment vos pensées. Vous pensez continuellement aux interdits alimentaires (les chips, le chocolat, le pain, etc.). Les sorties aux restaurants ou chez la famille et les amis deviennent hyper compliquées car vous ne savez plus quoi manger sans « tricher ». Vous commencez peut-être à avoir des compulsions alimentaires donnant lieu à un sentiment de culpabilité.

Même si vous essayez de vous « reprendre », vous finissez éventuellement par abandonner. Votre sentiment d’efficacité personnelle et votre estime de soi sont sévèrement impactés car vous vous blâmez de n’avoir pas pu maintenir le régime. Vous vous sentez coupable d’avoir manqué de volonté.

Les régimes vous mettent en échec

Or, ce n’est pas de votre faute !

Ce sont les régimes qui ne fonctionnent pas à long terme. D’ailleurs, les études scientifiques démontrent que 95 % des personnes qui ont fait un régime, reprennent le poids perdu et même plus dans certains cas, en l’espace des cinq prochaines années.

Les régimes vous empêchent d’être à l’écoute de vos préférences alimentaires et des signaux de faim et satiété que votre corps vous envoie; ce qui explique en partie pourquoi c’est si difficile de maintenir les règles alimentaires.

Mais pourtant le régime m’a fait perdre du poids au début du processus…

Effectivement, dans la phase lune de miel du régime, on a la fausse illusion que le régime fonctionne car il y a souvent une perte de poids considérable. Cependant, cette perte de poids est majoritairement associée à une perte d’eau et de masse musculaire et non à de la masse grasse.

Quand le corps subit une grosse restriction alimentaire, il pense qu’il est en mode famine. Pour se protéger, le corps aura tendance à développer un mécanisme de protection en gardant la masse grasse qui agit comme réserve de carburant.

C’est aussi pour cela que vous remarquez que la perte de poids ralentit après quelques semaines à suivre le régime. Le métabolisme ralentit et s’adapte à la restriction. L’effet yoyo en résulte : vous regagnez vite le poids perdu et même plus, aussitôt que vous recommencez à manger normalement.

S’ensuit peut-être un autre régime mais les mêmes conséquences en résultent…bref un cercle vicieux qui ne finit plus.

Les régimes restrictifs entrainent indéniablement des conséquences dommageables pour votre santé physique et mentale. Se reconnecter avec son corps et être à l’écoute de ses signaux de faim, satiété et miser sur le plaisir de manger et bouger sont des notions de l’alimentation intuitive, une méthode positive et bienveillante pour retrouver son poids naturel et son bien-être. Pourquoi ne pas faire différent cette fois-ci et mettre davantage l’emphase sur un mode de vie sain et durable à long terme ?